En Grèce les salarié(e)s du commerce vont travailler le dimanche!

eaunes petit

Oui, j’aurais du en parler, m’indigner, croire encore que les mots peuvent changer les choses.

J’avais lu avec curiosité et inquiétude le texte final de l’accord imposé à Tsipras par le Conseil de l’Europe:

www.consilium.europa.eu/…/2015/…/20150712-eurosummit-statement-g…

Et cette phrase en particulier  –  adopter des réformes plus ambitieuses du marché des produits assorties d’un calendrier précis de mise en œuvre de toutes les recommandations du volume I du manuel
de l’OCDE pour l’évaluation de la concurrence, y compris dans les domaines suivants: ouverture des magasins le dimanche, périodes de soldes…
Le lobby européen des grandes surfaces commerciales a trouvé le moyen d’obliger les grecs à consommer le dimanche. Alors que depuis des années les différentes politiques d’austérité ont écrasé leurs pouvoirs d’achat ! Et les clients grecs, (ceux qui ont encore un peu de fric), vont donc aller au supermarché du coin le dimanche en entraînant ainsi la faillite des petits commerçants qui ne pourront plus payer d’impôts. Quant aux salarié(e)s du commerce et bien tant pis pour eux et pour elles.

L’Europe les affame et les pille en leur volant les biens communs (les entreprises nationales, les ports, l’énergie) et les lobbys dont elle est le jouet imposent leurs règles pour le plus grand profit des industriels et des financiers.

Oui, j’aurais du… Mais bon, j’ai préféré aller dessiner dans la campagne.

Caillou, le 20 juillet 2015

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *