Merlinettes parachutées…

Dans cet article du journal La Montagne, paru le 11 juillet 2000, on en apprend un peu plus sur ces femmes admirables, les transmissionistes, surnommées les Merlinettes, qui combattaient contre l’occupation nazie pendant la seconde guerre mondiale.
Et en particulier sur celles qui furent parachutées en France.

Article La Montagne  J-C Delaygues . Photos Pierre Couble.

MERLIN1

MERLIN2

L’historien Jean-Georges  Jaillot-Combelas
apporte quelques précisions et corrections:

Les Merlinettes n’étaient pas «  un groupe de résistance ».
Elles étaient issues du C.F.T. Corps Féminin des Transmissions  créé par le général Merlin, après le débarquement anglo–américain de Novembre 1942 .
– L’hébergement deux jours tout au plus.
- Réseau Kléber du SR-Guerre : nom donné par les services spéciaux de l’armée d’armistice repliée à Alger, aux réseaux militaires restés en France après l’invasion de la zone libre. Ces réseaux clandestins dépendaient de l’Etat Major de l’Armée  à Vichy jusqu’en nov 1942 .
– Suzanne Combelas vivait au Maroc avec ses sœurs.
– La réception de « plusieurs dizaines de parachutages » est une inexactitude certaine . François Guilhot a du confondre avec les parachutes des containers !

Et sur l’article Les femmes dans l’ombre de la guerre,
concernant l’ouvrage de Mireille HUI.

– S’agissant de « l’arrestation de Denise Colin,  sa déportation, sa libération par l’armée russe et son rapatriement par Odessa » (sic), ces informations sont tout à fait erronées. Aucune source historique ne venant étayer ces affirmations. Il n’en reste pas moins que le grand mérite lui revient d’avoir écrit ce livre ( le seul jusqu’à présent ) sur les Merlinettes , à l’épopée  glorieuse des campagnes de Tunisie, d’Italie, de France et d’Allemagne de ses sœurs de guerre, avec pour épilogue, le bouleversant martyrologue de ces opératrices-radio chiffreuses parachutées par les Services Spéciaux d’Alger.

Je remercie chaleureusement Jean-Georges Jaillot-Combelas
pour cette trouvaille et j’en profite pour signaler qu’il est
à la recherche de tout témoignage concernant les Merlinettes.
On peut le joindre par l’intermédiaire de ce blog en envoyant
un commentaire que je lui transmettrai.

Caillou, le 28 mars 2017

Une réflexion au sujet de « Merlinettes parachutées… »

  1. Bonjour,
    Je suis co-auteur d’un projet d’ouvrage sur les événements aériens survenus durant la seconde guerre mondiale dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Le livre va porter sur les combats aériens, les bombardements, les missions spéciales… Nous travaillons à partir des sources historiques et des écrits postérieurs: presse, récits d’historiens et témoignages. Notre éditeur étant spécialisé dans l’aéronautique, nous accordons une place particulière aux aviateurs, pilotes et personnel navigant, aux unités de l’armée (toute nationalité ayant pris part au conflit) et aux avions. Le sujet des parachutages d’agent en territoire occupé et plus particulièrement de femmes agents me touche particulièrement car il mérite d’être mis en avant, ce qui est loin d’être le cas. La plupart des gens n’ont même pas connaissance de l’existence de ces parachutages, alors avec des femmes comme agents encore moins! Je suis à la recherche d’archives historiques, de précisions concernant l’avion B24 (et l’unité américaine à laquelle il appartenait ) ainsi que de toute précision utiles relative ce parachutage de Mmes Combelas et Colin, les deux Merlinettes, la nuit du 12 au 13 août 1944. Est-il possible d’entrer en contact avec M. Jaillot-Combelas? Voici l’adresse de la page Facebook consacrée au futur projet d’édition: https://www.facebook.com/guerretombeeduciel/?ref=ts&fref=ts ; vous y trouverez notamment deux articles sur les femmes agents secrètes parachutées dans notre région. Je peux également vous faire parvenir un topo des informations dont nous disposons déjà concernant plus précisément ce parachutage d’août 1944.
    Je vous remercie par avance,
    Cordialement,
    Nadège Béraud Kauffmann

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>