Un petit métier qui se meurt… Plus de 170 000 salarié(e)s

Elles sont à l’entrée du magasin, à l’affût des clients qui entrent, poussant devant eux leurs caddies vides. Petit gilet bleu ciel avec le slogan et le logo du magasin. L’une d’elle s’approche.

scanette

– Bonjour monsieur
– Bonjour
– Vous connaissez le principe du scan’lib ?
– Non
– C’est un système qui est offert aux gens qui ont la carte de fidélité ou la carte de crédit du magasin. Donc vous prenez la scanette avec votre carte, vous faites vos courses, vous bipez, et l’avantage c’est que vous pouvez passer à n’importe quelle caisse Carrefour, régler avec le mode de paiement de votre choix, et ne plus déballer le chariot. Vous réglez directement le montant de la scanette. Voilà, ça c’est le gros avantage. . .

Elle m’invite à m’approcher du stand:
– On vous active le système en trois secondes et deux minutes. . .

– Et que vont devenir les caissières ?
– Ce n’est pas une question à laquelle je vous réponds. De toute façon c’est un service où on a besoin des caissières, étant donné qu’on règle à la caissière, qu’on lui présente les articles avec les antivols, les tickets de caisse, les articles non lus, donc on a encore besoin d’elles avec la scanette.
– Je ne crois pas non !
– Voilà. Vous êtes libre de croire ce que vous voulez, monsieur.
– Bon, merci, au revoir.

Je fais mes achats puis je passe à la caisse. C’est une ancienne collègue. Tandis qu’elle passe mes articles et que je remplis mes sacs on discute:

– Comment vas-tu ?
– Oh ici, tu sais…
– Oh bientôt tu n’auras plus de travail
– Oui. Ce matin je suis passée par là mais il y avait la queue au scan’lib ! Et les filles à côté n’avaient personne. Tu hallucines ! Moi, ça me tue ! Et tu verrais ce qu’ils nous volent !
– Ah bien, ça ! Qu’ils y aillent ! (Rires) Mais, ça c’est génial ! Si tous les voleurs pouvaient s’y mettre…
– Et tout le monde est d’accord ! Aussi, quand ils passent à la caisse j’en ai rien à faire de ce qu’ils ont dans le caddy ! Il n’y a pas une catégorie de clients favorisée par rapport aux autres. Moi, tout le monde passe. Tu as bonne mine de demander à un client d’ouvrir son sac alors que celui d’avant est passé sans même déballer ses achats.
– Bientôt ceux qui passeront en caisse seront ceux en qui ils n’ont pas confiance ! Il ne restera plus que 2 caisses ! (Rires)

La caissière salue les clients âgés qui passent à la caisse suivante…

– Et puis même, la machine, en dehors de l’aspect destructeur d’emploi, mais les gens sont contents de parler avec une machine ? Au lieu d’avoir quelqu’un en face à qui sourire ? Cela devient dément !
– Il y a un client qui m’a dit que cela lui permettait de contrôler ses dépenses. Moi je lui ai répondu: comment vous faites pour le reste, quand vous allez ailleurs, quand il n’y a pas de machines, vous faites comment ? Vous avez besoin d’un garde-fou en permanence dans votre vie d’adulte ? Le mec il me regardait il se disait avec celle la j’aurais mieux fait de me taire.
– Parce que quand ils font leurs courses ils sont contents parce qu’ils voient le montant s’afficher sur la scanette au fur et à mesure. . .
– Exactement ! Il leur en faut peu ! Vous avez besoin d’une machine pour gérer votre budget? En plus il me dit que cela ne va pas toucher l’emploi ! Parce que vous croyez tout ce qu’on vous dit vous ? Déjà les 20 caisses qui ont disparu aux meubles ! Toutes les caisses qui ont été replacées par les îlots (de passage automatique) Là ils ont viré des caisses ! Les jeunes qui étaient à l’école interne (en contrat de qualification) ils n’en gardent pas un seul! Ils auraient pu les embaucher s’il y avait eu toujours ces caisses !

– Et puis c’est les mêmes clients qui vont ensuite regarder ce qui se passe à Dunkerque en gémissant sur les pauvres licenciés!
– Ce type il me dit: Mais vous êtes contre ! Je lui dis: vous êtes en train de scier la branche sur laquelle je suis assise !Vous n’y pensez pas à, ça ?
– Bon, allez, bon courage, pour le peu qui te reste à faire. . . (Rires)
– Allez tchao !

Caillou, 11 mars 2010

On peut lire sur ce sujet le texte de la CGT de Carrefour Meylan:
http://cgtcarrefourmeylan.over-blog.com/article-31466331.html

 

11 réflexions au sujet de « Un petit métier qui se meurt… Plus de 170 000 salarié(e)s »

  1. Oui, oui, c’est déjà en place à Leclerc, à Carrefour, et, je le suppose dans la plus grande partie des hypermarchés de France. Les caisses automatiques, les patrons en rêvaient depuis des années, c’est en train d’arriver partout. Vive le sourire des machines!

  2. Résistance? j’ai pas de carte bleue, je prends mon argent liquide au guichet, ça n’empêche pas les Postes de fermer dans les villages et d’être privatisées… que faire?
    Bonne manif!!!

  3. j’ai testé ce truc ce matin, c’est une horreur. plus de contact humain sauf à la fin où l’ancienne caissière s’est reconverti bon gré, mal gré en flic :
    si le scanner le lui dit elle doit aller chercher une dizaine d’article dans le caddy et les rescanner pour voir si ils ont bien eté pris en compte . Si jamais ce n’est pas le cas, la dites caissière doit faire repasser tous les produits du caddy.
    Je vous laisse deviner l’humeur des clients qui ont oubliés un article ( de bonne foi ou pas) et la pauvre caissière qui prends tout dans les gencives.

    Au final, le gain de temps est minime, on a quand même du ressortir les affaires du caddy, on fait le boulot à la place de carrefour ( avec le stress ” est ce que j’ai pas oublié un article?” au bout de 50…).

    Bref, pas convaincu.

  4. Moi j’ai testé hier, et je trouve ça très bien. En même temps qu’on met les produit dans le caddie ça les ajoute à la liste dans le bidule, et on sait exactement ce qu’on a déjà pris (ça permet de ne rien ou oublier) et pour combien on en a.

    Après arrivé en caisse un gars très aimable m’a montré le fonctionnement, les prochaines fois je saurai le faire tout seul donc ça ira beaucoup plus vite. Il a effectivement scanné 10 articles, mais ça ne sera pas forcément le cas les fois suivantes. Si tout est ok lors de contrôles, on est vérifié moins souvent ensuite. Et là c’est 100% de temps gagné.

    Après forcément si on “oublie” de scanner des articles tout le caddie est vérifié, et au final ça prend plus de temps, mais c’est quand même un peu normal. À chacun d’être un minimum attentif, le gain de temps en vaut la peine.

    Après il y en a toujours qui se plaignent, quand on a inventé le supermarché il y en avait qui trouvaient que c’était mieux avant quand il y a avait un comptoir avec une épicière à qui on demandait ce qu’on voulait et qui allait chercher elle-même les produits en rayon, quand les stations services sont passées en self-service il y en avait qui trouvaient que c’était mieux avant quand on pouvait rester au volant, etc.

    Mais ce sont les mêmes qui trouvent aussi que tout est trop cher. Donc c’est quand même assez normal qu’il y en aient qui se creusent la tête pour trouver comment faire des économies. C’est aussi ça le progrès…

  5. Bonjour Jul.
    J’ai “approuvé” votre commentaire mais je suis en total désaccord avec vous. Ce n’est pas par passéisme que je suis contre ce “progrès” mais parce que la scanette va mettre au chômage les caissières!
    Cordialement
    Caillou

  6. Oui, vu la teneur de votre article, je me doute bien que ce n’est pas votre point de vue. Mais l’intérêt d’une discussion c’est justement quand tout le monde n’est pas d’accord…

    Le progrès met toujours des gens au chômage. Les ordinateurs on mis des armées de secrétaires et de comptables au chômage, mais en contrepartie ont créé des emplois d’informaticiens, et ont augmenté la productivité des entreprises, ce qui leur a permis de rester compétitives, et donc au final de créer encore plus d’emplois.

    Les supermarchés ont mis des milliers d’épiciers au chômage, les pompes automatiques des milliers de pompistes au chômage. Mais globalement tout cela contribue à créer de la valeur, et donc au final des emplois plus qualifiés, donc mieux payés.

    Faire travailler une caissière alors qu’une machine peut faire le même travail mieux et plus rapidement, c’est détruire de la valeur, au global tout le monde y perd. Le progrès c’est d’améliorer la formation, pour que ceux qui perdent des emplois de caissiers en retrouvent un autre plus qualifié. Certes ça ne se fait pas du jour au lendemain, ça demande des efforts d’adaptation et de flexibilité, mais progresser c’est avant tout changer…

    Et pour ça il faut une économie compétitive au niveau international. Si on commence par freiner le changement au prétexte que ça commence par créer du chômage, on se retrouve au final avec un système archaïque, une économie non compétitive, et donc encore plus de chômage.

  7. C’est la théorie libérale dans toute sa splendeur.

    Le problème c’est que ce sont les salarié(e)s les plus pauvres, les plus fragiles qui en subissent les conséquences. Je ne parle pas des fonctionnaires qui ont encore des syndicats mais je parle de la femme qui est à la caisse du supermarché où vous allez faire vos courses. Certes caissière c’est un boulot stupide mais c’est un boulot quand même! Vous croyez vraiment que ces caissières vont être recasées? Vous croyez vraiment qu’on va leur proposer des formations pour “rebondir”? Non. Elles vont aller traîner au pôle emploi en attendant la retraite et vous les traiterez de parasites.

    Quand à cette compétitivité au niveau international dont vous parlez si bien, l’objectif c’est de faire baisser les salaires au niveau des pays les plus démunis de toute protection sociale. Quand les ouvriers et les employés de ce pays accepteront de travailler pour 200€ par mois vous croyez que les classes moyennes ne seront pas touchées?

  8. bonjour à tous,

    3 fois que j’utilise ce satané scanlib….et à chaque fois la “gentille” douanière pardon caissière me fait vider tous mers articles ….
    La prmière caissière dit que j’aurai oublié un article …c’est faux .
    la deuxième qu’un article est pas reconnu …c’est faux puique je l’ai scanné .
    Et enfin la troisième m’annonce que la confiance ne s’acquiert qu’ après plusieurs passages et si on recompte mon caddie ce n’est pas par ce qu’il y des erreurs(je n’ai pris que 10 articles dans mon dernier caddie pour être sur de moi à 100%)…
    Je me demande si ce scan lib ne serait pas un moyen de privilégier Certains clients qui n’ont jamais à déballer leur caddie alors que d’autres sont systématiquement controlés …
    les infos contenus dans les cartes fidelité ou pass peuvent permettre de discriminer en fonction du montant, de la qualité et de la fréquence des achats(“Bon client”) , en fonction de l’origine géographique (adresse) ou encore de l’origine ethnique(patronyme)…
    je reste attentif et je continue d’essayer ce satané scan lib pour mieux comprendre les subtilités de controle de “la” machine.

  9. j ai lutte contre les grandes surfaces
    pareillement contre les selfs services essence
    je prefere patienter 30 minutes a une caisse normale plutot
    que d aller vers l automatique ou le scanlib.
    le jour ou il n y aura plus de caissiere, je ferais comme tout
    ces moutons inconciants, mais j aurais les fesses propres
    et je ne serais pas responsable de tout ce chomage !
    a prpos, quand tout le monde sera dans la misere, qui ira
    faire ses courses ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.