Le vaurais ou pays de cocagne

 

le-petit-pont

Le petit pont dans la vallée
ouvre des ombres menaçantes
c’est dans chaleur de l’été
plus rien ne bouge ni ne chante

midi va bientôt sonner…

Caillou, le 7 août 2008

Une réflexion au sujet de « Le vaurais ou pays de cocagne »

  1. court, mais beau et efficace; autant de profondeur de champ dans le poème que le dessin.
    je suppose qu’il est de toi aussi.
    cp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.