Machine froide et temps qui court.

   Le front buté de la machine, lucide et calme, s’avance et bouscule toutes les illusions.SONY DSC

Poumons, pompes, courroies, transmissions, tubulures… et la machine avance toujoursSONY DSC

Elle mâche, malaxe, rumine. Dans ses entrailles sombre la nuitSONY DSC

Et ne laisse derrière elle que des traces, qui partiront aux premières pluies …SONY DSC

Caillou, 5 mai dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *