Fais moi un signe

C’était sur les boulevards, le jour de la colère
Ils marchaient tous les deux, se tenant par la main
et c’était un drapeau qui passait. Le hasard ?
Je ne peux pas le croire…
rouge-et-noir1

enfants1

Les enfants regardaient la foule. Il faisait beau
Et le roi qui dansait au-dessus de nos têtes
s’imaginait encore que nous faisions la fête
alors que nous allions le faire tomber… bientôt!

marionette

Manifestation du 19 mars à Toulouse

Caillou, 27 mars 2009

Une réflexion au sujet de « Fais moi un signe »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.